Apprendre l'anglais langue étrangère

Cours interactifs avec des professeurs qualifiés

Langue Anglaise

S’il existe beaucoup de bonnes raisons d’apprendre l’anglais en tant que seconde langue, en voici la principale : sur plus de 6000 langues parlées à travers le monde, l’anglais est et continue d’être le moyen de communication le plus utilisé à travers le monde entier.

Selon les études les plus récentes, l’anglais est la langue natale de plus de 375 millions de personnes, ainsi que la langue officielle de 54 pays à travers l’Europe, les Etats-Unis, l’Afrique, l’Asie et l’Australie, qui comprennent des pays aussi divers que la Nouvelle Zélande, l’Afrique du Sud, le Bélize, l’Inde, Malte et Singapour. Cela prouve que l’anglais est une langue universelle qui rend la communication internationale plus facile et pratique.

Qui plus est, l’anglais est la langue la plus apprise en tant que seconde langue dans le monde entier. Le Conseil Britannique estime à plus d’un milliard le nombre de personnes apprenant l’anglais en tant que seconde langue. L’anglais est la seconde langue apprise à l’école dans plus d’une centaine de pays à travers le monde, de la France à la Thaïlande, d’Israël en Malaisie, en Chine, et bon nombre d’autres pays. Car l’anglais est enseigné dans le monde entier, il vous permettra de ne jamais vous sentir seul durant votre processus d’apprentissage, et vous trouverez bon nombre d’autres étudiants apprenant l’anglais durant votre merveilleux voyage dans le monde du savoir !

Les avantages d’apprendre l’anglais en tant que seconde langue

Apprendre l’anglais en tant que seconde langue est probablement la meilleure décision que vous pourriez prendre. Parler couramment l’anglais peut vous aider de diverses manières, que vous prévoyez de voyager, d’étudier dans un pays anglophone, d’émigrer, ou d’élargir vos opportunités professionnelles. Pensez donc à cela :

  • L’anglais est la langue la plus utilisée sur internet. En 2010, le world wide web (la toile mondiale) comptait plus de 536 millions d’anglophones. Plus de 5,5 miloards de sites internets sont également disponibles en anglais.
  • Approximativement 66 pourcent des scientifiques et chercheurs du monde entier utilisent l’anglais en tant que seconde langue.
  • 25 pourcent de la population mondiale parle l’anglais à un niveau basique voire intermédiaire.
  • Certaines positions ne sont disponibles que pour les gens parlant l’anglais. Certaines de ces professions incluent contrôleur aérien, le secteur diplomatique, ou encore des professions dans les domaines de l’informatique ou l’industrie technologique.
  • Afin de vivre et de travailler dans un pays anglophone, les autorités d’immigration vous demanderont un certificat prouvant que vous possédez un certain niveau d’anglais.

Pour résumer, nous vivons aujourd’hui dans un monde globalisé où les gens parlant le mieux l’anglais ont les meilleures opportunités de progresser et de se développer dans leur vie professionnelle comme dans leur vie personnelle. Pourquoi pas vous ?

Difficultés potentielles

Nous y sommes, vous avez décidé d’apprendre l’anglais en tant que seconde langue. Vous avez peur de faire des erreurs ? Si c’est le cas, ne laissez pas vous peurs vous freiner et vous empêcher d’atteindre vos objectifs. Vous n’êtes pas seul : chaque personne apprenant une seconde langue fait ses propres erreurs, liées à sa langue natale. La meilleure stratégie est de se familiariser avec les difficultés les plus communément rencontrées par des personnes apprenant l’anglais. Cela vous aidera à les éviter et développer une bonne technique d’apprentissage.

  • Les problèmes de prononciation
    Vous vous sentez frustré dÈs lors que vous essayez de communiquer en anglais et que personne ne vous comprend ? Il est possible que vous prononciez certains mots de la mauvaise façon. Les voyelles en anglais sont plus difficiles à maîtriser pour les italiens ou les espagnols. Pourquoi ? Simplement parce qu’il n’existe que 5 voyelles en espagnol alors qu’il en existe une vingtaine en anglais. De la même manières une personne parlant chinois aura plus de mal à prononcer les différents “r” en anglais, comme les personnes parlant arabe trouvent plus difficile de prononcer le “p” en anglais, qui n’existe pas dans leur langue natale.
  • Syntaxe et grammaire
    La plupart des gens apprenant l’anglais ont tendance à transférer les structures grammaticales de leur propre langue à l’anglais. Par exemple, la plupart des langues asiatiques ne possèdent pas d’articles (a, an, the), ce qui donnent des phrases incorrectes comme “My mother is doctor” (Ma mère est docteur”). De la même maniÈre, les espagnols traduisent parfois des phrases de l’espagnol à l’anglais, comme par exemple “I have 20 years old” (“Je suis 20 ans”). Les français, quant à eux, ont parfois des problèmes avec l’ordre des mots et construisent des phrases comme “I play sometimes football” or “he is your brother?”.
  • Problèmes de vocabulaire
    L’usage du bon vocabulaire est le plus gros challenge lorsqu’on apprend une langue étrangère. En effet, certains mots sont similaires dans deux langues mais ne possèdent pas forcément le même sens. Par exemples, le mot français “piles” existe en anglais mais ne signifie pas du tout la même chose (il se traduit par “hémorroïdes”). De la même manière, il arrive que des espagnols utilisent le mot  “sympathetic” pour dire “sympathique”, alors qu’il signifie “compatissant”.

Chez Lingoda, nous pensons que ces difficultés ne doivent pas être des blocages mais sont des opportunités d’apprendre, et que nous pouvons vous aider à travailler votre connaissance de l’anglais grâce à nos méthodes d’apprentissages interactifs et nos professeurs qualifiés.