Code promo validé. Procédez au règlement et profitez de votre réduction. Code validé.
Réduction automatique lors du paiement.

Une explication simplifiée de la grammaire espagnole

Cours interactifs avec des professeurs qualifiés

Grammaire espagnole

L’espagnol est l’une des langues les plus communément utilisées dans le monde entier. Parlée par des millions de personnes à travers le monde, la parler peut être un réel avantage, en suivant correctement les règles de grammaire. Même si elle est parfois complexe, la grammaire espagnole est un sujet très intéressant.

La première chose à retenir est qu’il n’y a rien de grave à demander de l’aide. Les professeurs ne sauront pas que vous rencontrez des difficultés si vous ne leur communiquez pas. Même si vous pensez qu’une question est stupide, n’ayez pas peur de la poser, car aucune question n’est stupide. En ne demandant pas d’aide et en essayant de découvrir une réponse à une question de grammaire par vous-même, vous prenez le risque de vous tromper et de ne découvrir que très tard que vous aviez tord.

C’est un fait avéré que pour progresser dans cette langue passionnante qu’est l’espagnol, il faut commencer avant tout par apprendre et maîtriser les règles grammaticales.. Le meilleur moyen d’apprendre puis par la suite d’affiner ses connaissances en grammaire est de travailler avec des fiches. Voici quelques règles de grammaire espagnole desquelles vous pouvez faire des fiches.

Questions de grammaire communes

Les verbes « Ser » et « Estar »

Les fiches sont non seulement une manière amusante d’apprendre une langue, mais elles sont surtout très efficaces pour retenir quelques unes des règles de grammaire les plus fourbes. Par exemple, la différence entre les verbes « ser » et « estar ».

Contrairement à ce que l’on peut entendre, les verbes « Ser » et « Estar » ne sont pas uniquement différenciés par les conditions de « permanence » pour l’un et de « temporalité » pour l’autre. Nous allons utiliser ici l’exemple de la description d’une pomme. Regardez ces deux phrases :

  • La manzana está verde.
  • La manzana es verde.

Les deux phrases signifient « La pomme est verte ». Cependant, « Estar » décrit la condition de la pomme (elle n’est pas mûre) tandis que « Es » définit l’objet (tout simplement le fait que le couleur de la pomme soit verte). Garder cet exemple en mémoire peut vous aider à bien manier l’utilisation des verbes Ser et Estar.

Les nombres

Même si vous savez sûrement déjà compter de un à dix en espagnol, vous ne savez peut-être pas comment écrire ou dire à l’oral des nombres plus importants comme 36, 78 ou 195. Les règles de grammaire deviennent de plus en plus compliquées lorsqu’on arrive à des nombres plus importants comme les centaines ou les milliers. Quelques exemples :

  • 2015 se prononce “mil doscientos quince”.
  • 1998 se prononce “mil novecientos noventa y ocho”.
  • 3,000 se dit tout simplement “tres mil”.

C’est sûrement l’un des points les plus compliqués de la grammaire espagnole. Cependant, comment faire si vous voulez donner votre date de naissance ou êtes à la banque et voulez retirer des milliers d’euros à l’étranger ? C’est là que les fiches vous seront utiles. Vous pouvez écrire d’un côté le nombre, et de l’autre la façon dont on l’exprime en espagnol. Il est beaucoup plus simple d’apprendre les règles de grammaire de base de cette manière.

Les règles de genre

Une autre des difficultés rencontrées – surtout par les anglophones – est que le genre (masculin ou féminin) est précisé dans presque tous les adjectifs espagnols. La fin de l’adjectif variera selon si l’objet décrit est masculin ou féminin, ce qui n’est pas le cas en anglais. Par exemple :

  • The white house
  • La casa blanca

En espagnol comme en français, la terminaison du mot « blanc » changera selon l’objet qu’il décrit (ici « casa »). La phrase « la casa bianco » sera donc incorrecte. Cette règle de grammaire peut parfois être sournoise, car elle ne s’applique pas à tous les mots. Par exemple, on dira toujours « el problema » (le problème) ou « el dia » (le jour) alors qu’on pourrait penser qu’étant donné que le mot se termine par un « a », le pronom devrait être féminin. D’où l’utilité de faire des fiches pour apprendre ces règles : vous pouvez par exemple avoir la réponse à une phrase d’un côté de la fiche, et de l’autre le choix entre un pronom masculin et féminin. Par exemple :

  • El/la arbol (l’arbre).
  • El/la semana (la semaine).
  • El/la tiempo (le temps).
  • El/la hora (l’heure).

Règles de grammaire

Utiliser des fiches de ce genre est le meilleur moyen d’améliorer sa connaissance des règles de grammaire. C’est également plus agréable que d’essayer d’apprendre ces règles par coeur. N’hésitez pas de demander de l’aide à un ami ou un étudiant afin d’apprendre tous les deux plus rapidement.

Beaucoup de gens choisiront peut-être d’ignorer les règles grammaticales de base en espagnol et, au lieu de ça, essaieront d’apprendre à parler le plus rapidement possible. Ce n’est pas une bonne idée, car de grosses incompréhensions peuvent se créer de cette manière.

Par exemple, si vous demandez un « ultima bebida », vous demandez le « dernier verre jusqu’à la fin de vos jours ». Au lieu de ça, demandez « la penultima bebida », à savoir « le dernier verre de la soirée ». Même les plus petites erreurs grammaticales peuvent faire une grosse différence lorsque vous essayez de vous exprimer dans une langue étrangère. C’est toujours mieux de commencer par apprendre les règles afin de prendre les bonnes habitudes dès le début et d’apprendre la langue plus facilement (et correctement!).

Les fiches de règles de grammaire ainsi que l’aide d’un professeur compétent dont l’espagnol est la langue maternelle (comme les professeurs de chez Lingoda) sont d’excellents moyens d’affiner vos connaissances, mais n’oubliez pas également d’utiliser d’autres méthodes afin d’obtenir une meilleure compréhension de la langue : regarder des films espagnols avec les sous-titres, écouter une radio espagnole ou encore de la musique espagnole. Cela vous aidera à travailler ces règles de grammaire tout en entendant l’espagnol parlé par des hispanophones, d’entendre leur accent, et la manière dont la langue est parlée naturellement.