Soldes de printemps. Obtenez 20 % de réduction ! Soldes de printemps désormais disponibles. Économisez 20 % sur les abonnements mensuels et Marathons !
Code promo validé. Procédez au règlement et profitez de votre réduction. Code validé.
Réduction automatique lors du paiement.

Notre explication simplifiée de la grammaire allemande

Cours interactifs avec des professeurs qualifiés

Grammaire allemande

Lorsque vous entreprenez d’apprendre une nouvelle langue, la grammaire peut vous sembler compliquée. Comment la travailler, dans ce cas ? Pourquoi l’ordre des mots est-il différent de celui dont vous avez l’habitude ? Pourquoi les adverbes et adjectifs se révèlent-ils si déroutants au premier abord ? Que peut bien vouloir dire transitif et intransitif ? Dans la langue allemande en particulier, les déclinaisons peuvent paraître singulièrement compliquées. Pour n’en mentionner que quelques-unes : genre, pluriels, types de noms. Comment, dans ce cas, s’y retrouver ?

Chez Lingoda, nous avons conscience des difficultés éprouvées lors de l’apprentissage d’une nouvelle langue. Aussi, nous vous proposons des cours où il est possible d’échanger sur ces sujets avec un professeur d’allemand, dont il s’agit de la langue maternelle. De cette manière, vous serez encouragé à pratiquer la langue dès le début de votre apprentissage : ainsi, vous vous rendrez rapidement compte que vos compétences en grammaire allemande s’amélioreront tout naturellement en pratiquant régulièrement la langue à l’oral.

Grammaire allemande: les 4 cas

Dans la grammaire allemande, les différents cas sont le nominatif (Nominativ), le génitif (Genitiv), le datif (Dativ) et l’accusatif (Akkusativ). Les mots utilisés dans chaque cas auront une incidence sur les noms, contrairement à l’anglais où ils sont généralement applicables aux pronoms. Aussi, selon le cas, une même phrase pourra revêtir un sens différent. Les noms sont au choix féminins, masculins ou neutres et il ne faut pas se fier à sa seule intuition pour les caractériser (par exemple, le mot fille – Mädchen – est du genre neutre). Il est utile d’apprendre chaque mot dans sa déclinaison nominative, par exemple der Junge au lieu de Junge simplement pour le mot garçon.

Cas Explication Question Exemple Tranduction
Nominatif Ce cas est utilisé pour le sujet de la phrase ou la “chose en cours d’action”. Les mots relatifs au cas nominatif sont der (masculin), die (féminin et pluriel) et das (neutre). Qui ou quoi donne les pinceaux au chien ? Paul gab dem Hund die Malpinsel seiner Schwester. Paul a donné au chien les pinceaux de sa sœur.
Accusatif Ce cas est relatif à l’objet direct de la phrase ou à la chose qui reçoit l’action. Les mots de l’accusatif son den (masculin), die (féminin et pluriel) et das (neutre). Qu’est-ce que Paul donne au chien ? Paul gab dem Hund die Malpinsel seiner Schwester. Paul a donné au chien les pinceaux de sa sœur.
Datif Il s’agit de l’objet indirect : par exemple, quand un objet est donné à quelqu’un. Les mots du datif sont dem (masculin et neutre), der (féminin) et den (pluriel) À qui Paul a-t-il donné les pinceaux de sa sœur ? Paul gab dem Hund die Malpinsel seiner Schwester. Paul a donné au chien les pinceaux de sa sœur.
Génitif Il s’agit d’un cas relatif à celui qui est en possession d’une chose. Ses mots sont des (masculin et neutre) et der (féminin et pluriel). À qui sont les pinceaux que Paul a donnés au chien ? Paul gab dem Hund die Malpinsel seiner Schwester. Paul a donné au chien les pinceaux de sa sœur.

L'ordre des mots en allemand

La syntaxe (ordre des mots) allemande est en général plus complexe et flexible que la syntaxe anglaise, par exemple. Pour des phrases simples reprenant le schéma classique (sujet-verbe-objet), la syntaxe sera familière aux anglophones et francophones, les mêmes règles étant observées. Par exemple, le garçon lance la balle devient der Junge (le garçon – sujet) wirft (lance – verbe) den Ball (la balle – objet).

Néanmoins, il est courant qu’une phrase allemande ne débute pas avec un sujet. Peu importe l’élément placé au début : l’étudiant en allemand doit simplement savoir que le verbe est systématiquement placé en second. Si la phrase n’a pas commencé avec un sujet, celui-ci sera simplement placé après le verbe. Par exemple :

  • Demain, mon fils va à Berlin : Morgen (demain) geht (va – verbe) mein Sohn (mon fils – sujet) nach Berlin (à Berlin).

Si la phrase comporte des éléments tels que des interjections, noms ou exclamations (généralement marqués par une virgule), des exceptions existent. Par exemple :

  • Oui, demain mon fils va à Berlin se traduit ainsi : ja, morgen geht mein Sohn nach Berlin.

Vous pouvez constater que dans un tel cas, le mot est placé juste avant la virgule mais la règle générale de la grammaire allemande (verbe en seconde position et sujet placé juste après) continue de s’appliquer au reste de la phrase.

La "Nebensatz" en allemand

Nebensatz correspond à une proposition subordonnée dans la grammaire allemande. Il s’agit d’une phrase ou d’une partie de phrase qui ne peut exister par elle-même, et qui est donc subordonnée et dépendante d’une phrase principale. Une clause de subordination peut commencer ou finir une phrase, mais elle est toujours séparée de la partie principale de la phrase par une virgule et contient dans tous les cas une conjonction de subordination qui vient en premier, suivie d’un verbe. Plus vous vous familiariserez avec les mots annonçant les conjonctions subordonnées, plus les propositions vous viendront intuitivement. Voici quelques exemples de propositions subordonnées :

  • Dès qu’il arrive, nous mangerons – Sobald er eintrifft, werden wir essen
  • Je dois intégrer notre équipe de football, même si je ne suis pas bon au football – Ich muss der Fussball-Mannschaft beitreten, obwohl ich schlecht im Fussball bin.
  • Il y a des carottes pour le diner, que vous les aimiez ou non.  – Es gibt Karotten zum Abendbrot, ob du sie magst oder nicht.
  • Chaque fois que le soleil brille, tout le monde est heureux. – Wann immer die Sonne scheint, sind alle glücklich.
  • Marie étudie la médecine, parce qu’elle veut devenir dentiste. – Mary studiert Medizin, weil sie eine Zahnärztin werden möchte.

Pour conclure, ne soyez pas effrayé par la grammaire allemande ! Même si la première approche peut se révéler déroutante, les règles de grammaire prendront tout leur sens dans votre esprit dès que vous maîtriserez les bases. À Lingoda, vos professeurs vous aideront pas à pas et vous aurez accès à de vastes ressources pédagogiques pour vous épauler.